En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles.

Le coup de soleil

Aie ! J'ai chopé un coup de soleil !

bronzageChaque année c'est la même chose, on se dit "Bon, cette fois-ci, je fais attention aux coups de soleil, je mets de la crème, je reste à l'ombre, etc".

Puis on débarque sur la plage, on voit les autres tous bronzés, on regarde son propre corps "cachet d'aspirine" style, et on se dit "Bon, je vais rester un peu plus à bronzer".

En général c'est quelques heures plus tard, à l'apéro du diner que le coup de soleil se déclare et que vous commencez à devenir luminescent. Très pratique pour le guidage des moustiques.

Les douleurs qui empêchent de dormir se manifestent en général quand vous avez justement pris la décision d'aller vous coucher.

 

Le coup de soleil est un fourbe qui attend patiemment son heure pour vous embêter.

Et chaque année, vous vous dites "Plus jamais ça !"

Mais chaque année vous avez du mal à vous y tenir. Nous allons donc voir sur cette page :

  • Les symptômes et conséquences d'un coup de soleil
  • Comment éviter les coups de soleil
  • Comment soigner un coup de soleil

Symptômes et conséquences d'un coup de soleil

bronzageCe qui est bien avec le coup de soleil c'est qu'on sait quand il est là : la peau devient rouge.

Mais selon la gravité du coup de soleil il peut y avoir d'autres symptômes bien utiles pour nous permettre de choisir le bon traitement.

Voici les différents coups de soleil. Pour rendre compréhensible le propos nous parlons de coups de soleil du second degré ou troisième degré mais ces termes n'ont pas de valeur médicale, ils correspondent en fait à un parallèle avec les brulures du second ou troisième degré, afin de proposer une échelle de graduation :

Coup de soleil simple ou du 1er degré

Votre peau devient rosacée, elle rougit gentiment. Ça peut vous chauffer un peu mais pas trop. En tous cas cela ne vous fait pas mal. Et le lendemain la rougeur a bien diminué, parfois elle commence déjà à se transformer un peu en bronzage.

Coup de soleil du second degré

Votre peau devient rouge vif dans les deux à 12 heures qui suivent l'exposition. Le phare d'Alexandrie était ridicule en regard de votre puissance de luminescence. Votre peau devient hyper sensible et ne supporte pas le contact des vêtements.

Coup de soleil du troisième degré

Moins de 6 heures après l'exposition au soleil, la peau est devenue rouge violacé. Elle est gonflée et est prête à peler, comme asséchée. Vous avez très mal.

Coup de soleil du quatrième degré

La peau est rouge écarlate, elle produit des cloques et son aspect est celui d'une brûlure classique. Vous pouvez avoir des maux tête, des nausées, des vomissements, des vertiges. L'hospitalisation est nécessaire et urgente.

Les conséquences d'un coup de soleil

Un coup de soleil, c'est une brûlure avec plus ou moins d'intensité, comme on vient de le voir.

Voici ses conséquences :

  • Votre épiderme souffre et vous fatiguez votre peau, qui vieillira prématurément. Plus en raison des nombreuses expositions au soleil que de la brûlure du coup de soleil en elle même d'ailleurs.
  • Ça peut vous gâcher vos vacances. Surtout si vous partez pour des durées courtes. Si votre séjour dure 1 semaine et que vous devez restez à l'ombre parce que vous vous êtes pris un bon coup de soleil le premier jour, ça peut être assez embêtant ...
  • Vous pouvez mettre votre vie en danger.

Comment éviter les coups de soleil ?

bronzageSe protéger du soleil et bronzer en même temps est une chose assez simple à mettre en place et tout à fait réalisable.

Maintenant soyons clairs et honnêtes : malgré toutes les protections, on peut toujours attraper un coup de soleil car beaucoup de facteurs entrent en jeu. Il y a l'intensité du rayonnement solaire qui peut changer. Votre crème qui ne fait plus d'effet. Un moment d'inattention de votre part.

 

Notre objectif n'est donc pas d'éliminer les coups de soleil mais plutôt de diminuer leur possibilité et leur intensité au minimum.

Voici nos conseils, nous parlons là de périodes et de pays où le soleil tape vraiment :

  • Ne pas partir en vacances. De toutes façons on rentre épuisé, la bouffe est dégueulasse, l'hôtel ne correspond pas à sa description et les autochtones baragouinent des langues que vous ne comprenez pas. Zéro coup de soleil garanti ... ;-)
  • Première des règles : être mesuré. Se protéger avec les vêtements ou les crèmes c'est bien, mais ce qui va vraiment être efficace contre le coup de soleil c'est la limitation de votre durée d'exposition au soleil.

    Les premiers jours, ne vous allongez pas sur la serviette pour bronzer. C'est le coup de soleil assuré. Restez au grand maximum 10 à 15 mn au soleil mais sans faire le "steak". Promenez vous le long de la plage par exemple. Et jour après jour, rallongez la durée d'exposition.
  • Protégez vous ! La première protection contre le coup de soleil sont les vêtements. Bien sur, pendant vos dix minutes d'exposition sur la plage, vous pouvez les retirez puisque vous respectez la règle de temps, mais le reste du temps, conservez les. Si après la plage vous partez visiter un endroit, gardez le t-shirt et le chapeau.

    Le tissu sera comme une seconde peau. Attention,cette seconde peau est également sensible aux coups de soleil ! En effet, si le soleil tape vraiment fort les UV passent à travers le tissu et provoquent le coup de soleil.

    Ça prend plus de temps mais ça le fait. Si vous vous promenez, il n'y a pas de problème, vous trouverez toujours des zones d'ombres. Mais si vous vous allongez sur une plage avec le t-shirt, sachez que le soleil passera quand même. Une bonne solution est de combiner crème de protection solaire et t-shirt.

    L'auteur de ces lignes en a fait l'expérience lors d'une plongée en Egypte, à Sharm el Sheik. J'avais gardé un t-shirt blanc pensant que cela me protégerait. Que nenni ! J'avais quand même pris un bon coup de soleil ! Pour ce genre de situation, un haut de combinaison est très efficace. En plus ça vous donne un air pro :-)
  • Tartinez vous de crèmes solaires. Les crèmes solaires sont maintenant très efficaces et constituent une vraie protection contre les coups de soleil. Ne vous faites pas d'entorse du cerveau en essayant de calculer quel indice prendre par rapport à votre sensibilité de peau, votre couleur de cheveux, si vous êtes brun ou blond, etc ...

    bronzagePrenez toujours l'indice de protection le plus élevé que vous pourrez trouvez. En effet, les crèmes indice 5 ou 10 devraient être, nous semble t'il, interdites à la vente ! Soit on se protège du soleil soit on ne se protège pas. Et quel que soit votre type de peau, quand le soleil est vraiment fort, le coup de soleil vous guettera aussi. Avec plus ou moins d'intensité bien sur.

    Les crèmes à indice très bas sont préconisés par les fabricants pour avoir une efficacité du style d'une dizaine de minutes. Franchement, quand on est en vacances et que l'on passe la journée dehors, ne reste t'on vraiment qu'une dizaine de minutes au soleil ?

    Pensez également à vous retartiner régulièrement avec votre crème car celle ci perd de son effet avec le temps.
  • Évitez de vous exposez quand ça tape vraiment fort. Ca dépend des pays et des périodes de l'année mais en général c'est entre 12h00 et 16h00. C'est dans cette fourchette que les UV sont les plus forts.
  • On l'a vu dans la partie consacrée aux dangers du bronzage, les yeux sont également sensibles au soleil. Alors portez des lunettes de soleil aux verres traités pour filtrer les UV.

Et si malgré tout j'ai quand même pris un coup de soleil ?

Ce sont des choses qui arrivent. L'important est maintenant de bien traiter votre coup de soleil.

On voit ça ici : soigner un coup de soleil.

 

 

 

 

 

A voir également sur le site :

Les bienfaits du bronzage La douche autobronzante
Les dangers du bronzage Les centres de bronzage
Le coup de soleil Les appareils de bronzage
Les traitements Lampe à bronzer
Protection solaire Garder son bronzage
Les crèmes Les gélules solaires
L'autobronzant Et les carottes ?
Le bronzage, résumé